Mali : «Les ministres et le président de l’Assemblée nationale arrêtés» (Aja)

C’est l’Association des juristes africains (Aja) qui donne l’information. Son président, le Pr. Papa Ogo Seck, contacté par Seneweb, confie que son point focal à Bamako, un membre de l’Administration territoriale malienne, a informé que les membres du nouveau gouvernement et d’autres hautes personnalités du pays ont été mis aux arrêts, vers 8 h 30 mn du matin.
«Tous les ministres du gouvernement restreint, des hauts gradés de l’armée ainsi que le président de l’Assemblée nationale ont été mis aux arrêts par les éléments de la garde républicaine du camp Soundiata Keita de Kati», a déclaré le juriste malien.
Ce dernier ajoute qu’un «ultimatum vient d’être donné au président Ibrahim Boubacar Keïta de rendre sa démission avant 14 h, afin d’éviter tout bain de sang».
D’ailleurs, ce membre de l’Aja dit avoir raté un rendez-vous au ministère malien des Affaires étrangères, à cause de cette situation confuse.
«C’est dommage !», réagit Papa Ogo Seck, qui rappelle que ses collègues et lui avaient déjà fait des suggestions à l’endroit de l’Etat malien, via sa représentation diplomatique à Dakar. Mais «les gens ont un peu trainé».
A suivre…




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
25 − 16 =